Page 1 sur 3

Une histoire amusante

Posté : jeu. 19 oct. 2017 08:06
par S.S.S.
qui montre le savoir-faire de cet éditeur et les auteurs talentueux (pour certains) qui ont participé à l'aventure :D

C'est l'histoire d'un livre de cette magnifique série de 322 opus aux sujets divers et variés.
150 pages d'une petite histoire policière se passant en Belgique. Mais c'est un livre particulier car il est le résultat d'une compétition entre un journaliste-écrivain et les éditions Marabout !

L'auteur a en effet défié Marabout de publier son roman dans le temps qu'il mettrait, lui, à l'écrire. La compétition a été placée sous le contrôle permanent de deux huissiers et a débuté le 15 décembre 1962. Les dernières pages furent remises le 27 décembre 1962 à 18 heures, et les cent premiers volumes furent distribués à la presse le lendemain, 28 décembre, à 17 heures (une grosse semaine donc). Exploit physique et intellectuel que la rédaction d'un roman en quelques jours et exploit technique de l'édition dans le même temps.

L'auteur a du talent pour avoir écrit si rapidement un livre qui soit un roman policier humoristique, d'une verve étourdissante, proche du pastiche, et un suspense intéressant, léger et agréable à lire, d'après les critique... :D (Je ne l'ai pas lu)

Image

Re: Une histoire amusante

Posté : jeu. 19 oct. 2017 08:54
par Guy Bonnardeaux
Je ne connaissais pas cette histoire. C'est vrai que c'est un exploit. Chez Marabout, on avait des idées, plus personne ne l'ignore. Merci.

Re: Une histoire amusante

Posté : jeu. 19 oct. 2017 09:39
par yan59
Anecdote originale ! Simple anecdote, aujourd'hui, mais remis dans le contexte de l'époque, sacré challenge !

Re: Une histoire amusante

Posté : jeu. 19 oct. 2017 09:59
par S.S.S.
Je ne me lasserais jamais de cet univers Marabout. Ces gens ont vraiment marqué le monde de l'édition par le talent et l'originalité :D

Re: Une histoire amusante

Posté : jeu. 19 oct. 2017 23:56
par Back Door Man
Quelque chose de complètement irréaliste maintenant :(

Re: Une histoire amusante

Posté : ven. 20 oct. 2017 08:09
par aristide hergé
Oui, j'avais lu ça : c'est en 4eme de couve, mais aussi dans la Bible de Dieu, je crois - et je plussoie avec SSS (et tous sûrement) : l'aventure Marabout a vraiment été unique ! :pouce:

Re: Une histoire amusante

Posté : dim. 22 oct. 2017 06:55
par Guy Bonnardeaux
C'est vrai, quand on se rappelle la fin des années 50, les 60, ... chez Marabout cela bouillonnait d'idées et de créativité. Sur le plan promotionnel ils ont eu des coups de génie comme sur celui de la multiplication des collections de qualité. Le livre de Jacques Dieu est formidable sur le sujet, personne ne l'ignore ici. Dommage que tout cela se soit terminé. Ce devait être bien motivant de travailler pour cette maison à la grande époque.

Re: Une histoire amusante

Posté : dim. 22 oct. 2017 11:38
par S.S.S.
Guy Bonnardeaux a écrit :
dim. 22 oct. 2017 06:55
C'est vrai, quand on se rappelle la fin des années 50, les 60, ... chez Marabout cela bouillonnait d'idées et de créativité. Sur le plan promotionnel ils ont eu des coups de génie comme sur celui de la multiplication des collections de qualité. Le livre de Jacques Dieu est formidable sur le sujet, personne ne l'ignore ici. Dommage que tout cela se soit terminé. Ce devait être bien motivant de travailler pour cette maison à la grande époque.
C'est sûr ! :pouce:

Re: Une histoire amusante

Posté : dim. 22 oct. 2017 16:25
par jean-luc
Une très belle histoire qui met à l'honneur, une fois de plus, les Editions Marabout! Merci SSS
aristide hergé a écrit :
ven. 20 oct. 2017 08:09
Oui, j'avais lu ça : c'est en 4eme de couve, mais aussi dans la Bible de Dieu, je crois - et je plussoie avec SSS (et tous sûrement) : l'aventure Marabout a vraiment été unique ! :pouce:
Anecdote racontée page 195 de l'ouvrage de Jacques Dieu.

Re: Une histoire amusante

Posté : mar. 13 févr. 2018 17:09
par Albertus
Hello vous tous
Oui, je vis toujours !
Ce devait être bien motivant de travailler pour cette maison à la grande époque.
Il faut quand même comprendre qu'il y avait un monde entre la maison d'édition qui avait ses bureaux à Bruxelles, et l'imprimerie située à Verviers
Au niveau ouvrier, beaucoup n'ont même jamais entre-apperçu un employé de Bruxelles : Ils débarquaient dans le bâtiment de la direction, sans passer par les locaux de l'imprimerie
Faut dire que l'Imprimerie Marabout squattait plusieurs bâtiments de la rue de Limbourg, bâtiments même pas jointifs :
Tout d'abord, il y avait BP !
BP était une ancienne station service-grand garage reconvertie en hall pour les machines offset
Ensuite, une maison d'habitation, jointive à la station, qui abritait la photogravure et le prépresse
Ensuite une cour, puis la maison d'habitation abritant les bureaux (comptabilité, direction etc)
Au fond de la cour, derrière la maison de la direction, le hall des machines typo et de la rotative typo
Tous ces locaux communiquent finalement entre-eux car on a abattu des murs et percé des portes. Pour passer de BP à la photogravure, on a même construit dans l'ancien garage une passerelle en bois qui relie les étages.
Mais c'est pas tout :
100 mètres plus loin dans la rue, la maison de la compo, là où les correctrices travaillent. Cette maison est appelés la maison des chats, car les concierges (deux petits vieux malpropres) ont plusieurs marcous non châtrés et que l'odeur de pipi de chat prend à la gorge !
Derrière cette maison, dans une ancienne usine, la reliure et l'expédition. C'est dans cette usine que sera installée la rotative offset, la WEB, qui remplacera la vieille roto typo

Donc pour en revenir au sujet, c'était pas motivant pour tout le monde, mais l'ambiance ouvrière était excellente, et c'était agréable de travailler chez Marabout à Verviers. Du moins jusqu'à la première faillite. Bien des changements ont eu lieu sur la fin avec la reprise de la gérance par le Holding Bruxelles-Lambert, qui, si ils en ont motivé certains, ont modifié totalement l'ambiance, suite à la restructuration qui a eu lieu

Après la reprise par Hachette de la maison d'édition, l'imprimerie a été reprise par je ne sais plus qui avec un peu de personnel, l'ambiance n'y était plus, les anciens non plus :D
Quelques photos Google Eart pour vous situer l'imprimerie, du moins ce qu'il en reste, car pas mal de locaux ont été démolis

BP, reconverti en resto chinois
Image

La photogravure. J'y travaillais au premier étage
Image

La maison de la direction, et la cour où André Gérard garait sa Ferrari ou sa Shelby
Image

La maison des chats, qui abritera la photogravure après la restructuration
Image