Le vent de la colère

L'homme de l'Ouest amoureux et fou de justice
Répondre
Avatar du membre
Back Door Man
Marabout Géant
Messages : 16708
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Normandie Forever
Contact :

Le vent de la colère

Message par Back Door Man » mer. 16 févr. 2011 21:04

Terminé ce week-end cette aventure de Dylan Stark non parue chez Marabout et ré-éditée chez Lefrancq dans son intégrale Dylan Stark jamais terminée ( :w: )
Chronologiquement cette aventure se situe en second entre Quatre hommes pour l'enfer et La couleur de dieu. Dylan Stark de retour à la vie civile et sur le chemin du retour, fait halte dans une petite ville alors que le vainqueur yankee vient occuper les lieux, pour aide,r alors qu'il est perçu comme un occupant.
Roman, très sombre et très pessimiste sur l'homme, dans la veine des Pelot quand il publiait sous le nom de Pierre Suragne chez FNA. Dylan Stark n'est pas le héros de western comme nous l'a présenté Hollywood, mais un homme plein de doutes et de craintes. Simplement un être humain qui essaie de survivre sans y laisser son âme et ses idées.
Un sacrés bon bouquin
Nos pouriticiens parlent de fin du monde, quand nous, on parle de fin du mois, cherchez l'erreur

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Collection
Messages : 8976
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: Le vent de la colère

Message par lagon requin » mer. 7 nov. 2018 16:16

Back Door Man a écrit :
mer. 16 févr. 2011 21:04
Terminé ce week-end cette aventure de Dylan Stark non parue chez Marabout et ré-éditée chez Lefrancq dans son intégrale Dylan Stark jamais terminée ( :w: )
Chronologiquement cette aventure se situe en second entre Quatre hommes pour l'enfer et La couleur de dieu. Dylan Stark de retour à la vie civile et sur le chemin du retour, fait halte dans une petite ville alors que le vainqueur yankee vient occuper les lieux, pour aide,r alors qu'il est perçu comme un occupant.
Roman, très sombre et très pessimiste sur l'homme, dans la veine des Pelot quand il publiait sous le nom de Pierre Suragne chez FNA. Dylan Stark n'est pas le héros de western comme nous l'a présenté Hollywood, mais un homme plein de doutes et de craintes. Simplement un être humain qui essaie de survivre sans y laisser son âme et ses idées.
Un sacrés bon bouquin

Image :kiss3:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
Le Fantôme
Marabout Pocket
Marabout Pocket
Messages : 1470
Enregistré le : mer. 23 juil. 2014 17:23

Re: Le vent de la colère

Message par Le Fantôme » jeu. 8 nov. 2018 19:51

Dans ce roman Dylan Stark est baptisé Dan Starken, c'est ça ? :D
Rebaptisé Dylan Stark dans l'intégrale ? ;)
De toute façon je le mets dans ma liste ce roman, j'aime trop cette série. :pouce:
Les bavards ne se taisent que par manque d'oxygène ou besoin de pisser.
Frédéric Dard

Répondre

Retourner vers « Dylan Stark »