Agatha Raisin

Pour Parler de vos lectures du moment, vos auteurs préférés, c'est ici!
Avatar du membre
S.S.S.
Marabout Géant
Messages : 20076
Enregistré le : ven. 10 juil. 2009 02:00
Localisation : A côté de mes pompes

Re: Agatha Raisin

Message par S.S.S. »

Dernier message de la page précédente :

Priceminister Guy
J’ai tellement besoin de temps pour ne rien faire, qu’il ne m’en reste plus pour travailler (Pierre Reverdy)

Avatar du membre
Hachdé
Marabout Junior
Marabout Junior
Messages : 380
Enregistré le : mer. 7 juin 2017 15:56

Re: Agatha Raisin

Message par Hachdé »

Amazon :mdrbis: :mdrbis: :mdrbis: :dehors:

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Géant
Messages : 10836
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: Agatha Raisin

Message par lagon requin »

jean-luc a écrit :
lun. 29 juin 2020 09:58
Les 15 premiers tomes des enquêtes d'Agatha Raisin sont disponibles chez "France-loisirs" au format poche au prix unitaire de 9.99 euros.
c'est pour sa que je l'ai prends petit-à-petit avec aussi les Mary lester de Jean failler :kiss3: :shock:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Collection
Messages : 5461
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Agatha Raisin

Message par Guy Bonnardeaux »

S.S.S. a écrit :
lun. 29 juin 2020 11:38
Priceminister Guy
Merci dear friend

Avatar du membre
Hachdé
Marabout Junior
Marabout Junior
Messages : 380
Enregistré le : mer. 7 juin 2017 15:56

Re: Agatha Raisin

Message par Hachdé »

Telly a écrit :
sam. 27 juin 2020 21:04
jean-luc a écrit :
sam. 27 juin 2020 19:14
Merci pour ces bons conseils de lecture, SSS. :D Ta présentation fait envie!
Il existe maintes séries policières où les femmes tiennent la vedette! Je connais de nom "Agatha Raisin" mais je n'ai jamais lu, ni vu (à la TV) un épisode de cette charmante enquêtrice!


Par contre, je n'aime pas trop me "lancer" dans une nouvelle série car, à l'instar de beaucoup d'entre nous, il faut ensuite me procurer tous les livres de la saga ce qui peut entraîner très loin et augmenter la liste des livres à lire de façon considérable!


C'est pas bien, SSS, de nous tenter ainsi! ;)
Pareil ! Y a plein de trucs qui m'attirent notamment dans vos coups de cœur (et surtout ceux de Guy :D ) mais j'ai déjà tellement de choses à lire que je ne veux pas me lancer dans de nouvelles séries.

Telly ( :fume: )
idem Telly, mais c'est notre belle-fille qui nous les prête, comme ça on fait des économies :mdrbis:

Avatar du membre
Telly
Marabout Collection
Messages : 5836
Enregistré le : jeu. 24 sept. 2009 02:00
Localisation : Quelque part dans la France profonde...
Contact :

Re: Agatha Raisin

Message par Telly »

Ce n'est pas tant le coût, même si ça joue évidemment, que le temps pour les lire et la place pour les ranger.

Telly ( :fume: )

Avatar du membre
Hachdé
Marabout Junior
Marabout Junior
Messages : 380
Enregistré le : mer. 7 juin 2017 15:56

Re: Agatha Raisin

Message par Hachdé »

c'est vrai aussi

Avatar du membre
S.S.S.
Marabout Géant
Messages : 20076
Enregistré le : ven. 10 juil. 2009 02:00
Localisation : A côté de mes pompes

Re: Agatha Raisin

Message par S.S.S. »

Après avoir lu le 4, j'ai acheté sur Price à prix très démocratiques :D les tomes 1,2 et 3. :D
J’ai tellement besoin de temps pour ne rien faire, qu’il ne m’en reste plus pour travailler (Pierre Reverdy)

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Géant
Messages : 10836
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: Agatha Raisin

Message par lagon requin »

:pouce: :pouce: :pouce: :pouce: :pouce: :kiss3: :shock:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Collection
Messages : 5461
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Agatha Raisin

Message par Guy Bonnardeaux »

Conquis ! Enthousiasmé !...et reparti pour une nouvelle série à lire, relire et collectionner !

Pour quelqu'un qui comme moi adore l'Angleterre et sa campagne ( et le caractère des locaux qui y vivent ) et connais très bien ce countryside particulier, cette série est un trésor.

Une découverte faite grâce à notre ami S.S.S. qui, au courant de mes attirances, m'a fait la surprise de m'envoyer le premier tome, La Quiche Fatale ( Agatha Raisin And The Quiche Of Death )...
ImageImage Un geste qui m'a beaucoup touché et je ne sais comment en remercier notre ami tout en soulignant une fois de plus à quel point l'amitié, l'envie de faire plaisir sont des pièces maîtresses de notre beau forum :kiss3:

L'Agatha Raisin de M.C. Beaton, au fond, c'est Agatha Christie dépoussiérée.

Le mot "dépoussiérée" n'est en rien péjoratif vis-à-vis d'A. Christie dont je demeurerai toujours un aficionado. Petite anecdote à son propos d'ailleurs : en fin d'études supérieures d'anglais, c'est un peu grâce à elle que j'avais obtenu un grande distinction car on m'avait interrogé sur Le Crime de l'Orient- Express pour me faire parler bien entendu et vérifier comme il se doit my fluency dans la langue de Shakespeare. J'aurais justement pu parler des heures de cette histoire dont on avait fait un film et j'avais lu le livre en anglais... Et puis, aujourd'hui, je militerais bien pour que l'on respecte les titres originaux des livres de cette grande écrivaine qui a fait rêver ( et cela continue ) tant de générations ...

J'utilise "dépoussiérée" parce que, si elle est née en 1936 ( et malheureusement décédée l'année dernière), la créatrice d'Agatha Raisin, M.C. Beaton ( de son véritable nom Marion Chesney Gibbons ) développe ses récits avec rythme, d'une écriture très moderne, usant d'un vocabulaire et d'expressions plus actuelles que celles que l'on trouve dans les romans qui mettent en scène Miss Marple ou Hercule Poirot.

Hercule Poirot ! Petite digression sur le détective à l'égo géant et aux travailleuses cellules grises : pour celles et ceux qui l'ignoreraient, le bonhomme avait été inspiré à A. Christie par un personnage rencontré dans la ville thermale belge de Spa, à proximité du site du célèbre circuit de Francorchamps qui depuis 1921 étale ses méandres ( en anglais on dirait de manière très imagée the circuit is snakeling ) et au demeurant encore très belle ville à l'image "début de siècle", l'autre, le XXème ... Fin de digression.

Il y a beaucoup d'humour chez M.C. Beaton, énormément, ce qui rend plus attachant encore le personnage principal qui, si dans ce premier roman a bien du mal à s'intégrer dans une vie de village après avoir vécu à Londres, en découvrira vite tous les charmes. Ici, nous sommes dans les Cotswolds, au nord-ouest en gros de la capitale, une superbe région. Il suffit de taper cotswolds villages sur un moteur de recherches et de belles photos évocatrices de la douceur de ces beaux endroits convaincront les plus sceptiques..

Les villages anglais comptent tous une bibliothèque publique ( très fréquentée ), des sociétés féminines, l'une ou l'autre église et cimetière, un magasin-bureau de poste-plus un tas de choses, un bureau de police quand il y en a un ( Constabulary ), une antenne de l'armée du salut souvent ( Salvation Army ), quelques commerces, sans doute l'un ou l'autre castel occupé par un pair du royaume et surtout, un ou plusieurs pubs. Il est d'usage de se rendre au pub. Et tout le monde se connaissant, tout un chacun se retrouve à un moment ou un autre dans le pub local pour lequel ce tout un chacun ressent le plus d'affinités. C'est un point important que celui du pub que l'on aime fréquenter, personne n'y échappe et cette attirance affecte même les étrangers ... qui finissent pas s'y faire accepter...

Evidemment, les amitiés comme les petites jalousies et hypocrisies font partie de la vie de ces petits villages ( mais cela n'est pas l'apanage de l'Angleterre ) et il faut donner de soi-même pour s'intégrer.

Quand Agatha Raisin décide de s'établir à Carsely dans le cottage dont elle a rêvé, elle se rend compte qu'il faut beaucoup se démener pour être acceptée comme membre de la communauté ... même si les dits membres se défendent d'être sélectifs.

Au début, tout le monde dit la même chose, sans plus, bonjour, belle journée n'est-ce pas ? C'est partout pareil... Good morning, what a lovely day isn't it ? Ce genre de salut est tellement anglais qu'il fut si bien raconté par John Lennon dans une chanson de l'album Sergent Pepper's Lonely Hearts Club Band :

Good morning, good morning, good morning
Nothing to do to save his life call his wife in
Nothing to say but what a day how's your boy been
Nothing to do it's up to you
I've got nothing to say but it's okay


M.C. Beaton décrit parfaitement cette manière d'être, cet état d'esprit, ces phrases qui ne veulent pas dire grand-chose, avec, bien entendu, beaucoup d'humour et de lucidité...

"(...)Les prévisions météo sont bonnes et tout parait toujours beaucoup plus simple quand le soleil brille. Il y a une réunion à la société des dames de Carsely demain soir au presbytère. Il faut que vous veniez. Mr Jones - vous ne le connaissez pas : c'est un homme vraiment charmant et un photographe de talent - vient nous présenter un diaporama du village à travers les âges. Nous avons toutes hâte de voir ça. (... ) p.218

Quelle soirée amusante en perspective :pale: ... Help ! :shock:

Mais il faut en passer par là pour Agatha ( ou pour qui que ce soit ) pour devenir quelqu'un d'autre qu'un(e) stranger ou pire dans certains cas, un(e) foreigner...

L'humour est partout dans ces pages, les clins d'oeil aussi.

Comme l'apparition d'un certain Jimmy page en paysan massif, mais il n'est pas précisé s'il est porteur d'une guitare...

Très British aussi, cette aptitude à changer de sujet pour terminer une phrase en douceur...

"(...) Ca suffit, Billy, l'admonesta un autre. Ca nous y arrive à tous de se ridiculiser. C'est pas pour ça qu'y faille jeter la pierre. On dirait bien qu'on va crever d'chaud c't été, hein ?(...)" p.223

ou encore, au Red Lion Pub ...

"(...) On a tous besoin de la climatisation, dit-elle au patron.
- P'têt bien qu'vous avez raison, mais à quoi bon dépenser des sous ? On n'aura pas d'autre été comme celui-là en Angleterre avant des années. J'dirais même, on aura p'têt un sale hiver. Le vieux Sam Sturret était là tout à l'heure, et il disait qu'l'hiver serait bigrement mauvais. On va être bloqués par la neige pendant des semaines, qu'il dit.
- Les chasse-neige ne passent pas ?
- Pas ceux de la voirie, pour cà, non, ma bonn' Mrs Raisin. C'est sur les fermiers et leurs tracteurs qu'on compte pour déneiger les routes, nous autres.
Elle s'apprêtait à protester que, vu ce qu'ils payaient en impôts locaux, ils auraient dû bénéficier de services de sablage et de salage convenables, sans parler de déneigement public, et elle s'apprêtait aussi à annoncer qu'elle allait lancer une pétition à remettre au conseil municipal, lorsqu'elle se rappela que l'hiver prochain, elle habiterait probablement à Londres.(...)
pp.233-234

Et donc, ne nous occupons que de nos affaires... Mind your own business !

Ou encore, très local aussi ...

"(...) Ce sera le concert annuel de l'orchestre du village. Mrs. Mason servira du thé, mais aussi des scones avec de la crème et de la confiture. Un grand événement.(...)" p.235

Heureusement, ici la crème ne pourra qu'être locale et bonne pas comme page 201 "..cette substance qui ressemble à de la mousse à raser."

Il y a partout dans le roman de ces petites phrases marrantes, assassines, hypocrites ou condescendantes. On rit souvent.

J'aime bien aussi - non je ne suis pas un vieux réac mais cette phrase me plaît par rapport à ce que j'entends de nos jours - :

"(...) Fini le cabotinage pour quelques groupes de pop, je la joue sérieux maintenant. Je ne veux plus m'occuper de groupes de pop. Ils font un tube, et puis, deux semaines plus tard, personne ne veut plus en entendre parler. Et tu sais pourquoi ? Parce que la pop, c'est plus qu'une affaire de battage médiatique, y a plus aucune substance. Plus de mélodies. Ca fait boum boum boum pour passer dans les discothèques.(...)" p.243

A côté de tout cet humour, de toute cette étude de société et de caractères bien typés, il y a bien entendu l'intrigue policière mais je n'en dévoilerai rien, laissant à chacun(e), le plaisir de la découverte. Et ce plaisir, il est garanti !

C'est une bonne histoire qui nous est racontée ici... mais, après l'avoir lue et appréciée, je mangerai quand même encore de la quiche ...

Vous aurez compris, S.S.S. a fait de moi un fan de cette série et je ne pourrai m'empêcher de chercher les 25 ( actuellement ) volumes parus ! J'en suis à 8...
Image J'espère que si ce n'est pas encore le cas avant moi, vous nous rejoindrez parmi les fans d'Agatha Raisin et de M.C. Beaton.

A splendid time is guaranteed to all !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marion_Chesney

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Géant
Messages : 10836
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: Agatha Raisin

Message par lagon requin »

Moi je l'ai prends à France Loisirs :kiss3: :shock:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Répondre

Retourner vers « Lectures et coups de coeur »