Sebastião Salgado

Pour Parler de vos lectures du moment, vos auteurs préférés, c'est ici!
Répondre
Avatar du membre
yan59
Marabout Géant
Messages : 10057
Enregistré le : mer. 19 mai 2010 02:00
Localisation : un petit village du Ferrain, au nord de Lille

Sebastião Salgado

Message par yan59 » ven. 1 juin 2012 22:44

L'article de Jerk sur Edward Sheriff Curtis m'incite à surenchérir sur le fait que la photographie permet heureusement de laisser de tels témoignages d'époques définitivement révolues et de civilisations tant déracinées qu'on ne peut plus dire qu'elles existent à proprement parler. L'ouvrage évoqué par Jerk n'est pas sans me faire penser à celui d'un autre photographe illustre: Sebastião Salgado.
Ainsi, dans "La main de l'Homme",
Image

dont est tirée l'une de ses plus célébres photos:
Image
Les pompiers de l'or noir

celui-ci œuvre à mettre en exergue le travail humain dans toute sa noblesse, sa fierté, face à la modernisation galopante, et ceci souvent malgré la précarité, voire la misère des populations immortalisées dans ce livre.

Dans le justement nommé "Exodes",
Image
et afin de laisser dans le temps un témoignage de la dureté de l'homme envers l'Homme, il a suivi dans des conditions extrêmes des exodes massives de populations face aux guerres, aux famines, aux massacres et autres avanies, ou par recherche de travail, ... Le tout sans voyeurisme indécent, que je ne supporte généralement pas dans les médias "modernes", jamais avec condescendance, et toujours à mon idée avec une immense Humanité dans le regard borgne de son objectif.

Dans "L'homme et l'eau",
Image
il met en valeur à quel point cet élément est indispensable, bien avant notre petit confort, à la vie par dessus tout. Et combien elle est pourtant rare à une majeure partie de la population mondiale.

Je n'ai malheureusement pas tous ses livres (il a aussi publié "les enfants de l'exode", "Terra", "Africa", ...), très chers à la parution, encore plus une fois épuisés, mais chaque fois, quel que soit le thème abordé, ses œuvres nous amènent à nous questionner sur notre devenir, et à relativiser nos petits malheurs.

C'est pourquoi je voulais ajouter qu'il a aussi fait un travail de commande sur le beau monde des cheminots :mdrbis: !
Si, Si!
Image
dont je reparlerai prochainement, car j'ai la chance de le posséder (et c'est déjà toute une histoire en soi! :shock: )

Enfin, quelques liens que j'ai jugés intéressants, trouvés pendant mes recherches d'illustrations pour ce sujet:
http://bokeh.fr/blog/general/decouverte ... o-salgado/
http://livre.fnac.com/a1657337/Sebastia ... mme-et-eau
Arriver à la cinquantaine a des avantages et des inconvénients : on ne reconnaît plus les lettres de près, mais on reconnaît les cons de loin !

Avatar du membre
Jerk
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 3883
Enregistré le : dim. 27 févr. 2011 20:51

Re: Sebastião Salgado

Message par Jerk » sam. 2 juin 2012 10:36

:shock: Je ne connaissais pas.
Ses livres, son œuvre ont l'air impressionnants, en effet !
Yann, j'aime ce que tu en dis ; le travail de l'homme face à des puissances qui le dépasse, la dureté - la folie - de l'homme envers l'Homme, envers son environnement ...
Des sujets d'une importance extrême et dont il faudra toujours se souvenir, témoigner, partout.

Merci pour tout cela ! :)

Avatar du membre
cachi
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4297
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 02:00

Re: Sebastião Salgado

Message par cachi » sam. 2 juin 2012 20:56

En plus, Sebastião Salgado lutte beaucoup pour la sauvegarde de la forêt primaire amazonienne et de ses hôtes. A commencer par les Indiens.
Il a eu droit à une superbe expo à Paris, il y a une dizaine d'années aux posters sur les grilles du Luxembourg. Un grand souvenir de fraîcheur par rapport à l'oeuvre de notre frenchy Yann (désolé Yann :( ) A. Bertrand :D

Avatar du membre
yan59
Marabout Géant
Messages : 10057
Enregistré le : mer. 19 mai 2010 02:00
Localisation : un petit village du Ferrain, au nord de Lille

Re: Sebastião Salgado

Message par yan59 » dim. 12 août 2012 14:11

Arriver à la cinquantaine a des avantages et des inconvénients : on ne reconnaît plus les lettres de près, mais on reconnaît les cons de loin !

Avatar du membre
yan59
Marabout Géant
Messages : 10057
Enregistré le : mer. 19 mai 2010 02:00
Localisation : un petit village du Ferrain, au nord de Lille

Re: Sebastião Salgado

Message par yan59 » jeu. 29 mars 2018 22:54

Particulièrement content de ma trouvaille du jour !

Image

J'avais écrit un petit texte pour présenter l'ouvrage aussi sur FB mais en relisant ce fil depuis le début, je me rends compte que des années après, j'ai involontairement réutilisé quasiment les mêmes mots ! Désolé donc pour la redite !

Un magnifique livre, neuf, du photographe mondialement connu Sebastião Salgado, que j'apprécie énormément !
Sur le thème des plantations de café ici, ses photos comme toujours (voir ses nombreux livres : Les cheminots, Terra, La main de l'Homme, L'homme et l'eau, Exodes, ...) nous font découvrir comment dans des recoins de la planète des gens vivent, travaillent, dans des conditions souvent difficiles, mais avec fierté, dignité, juste riches de valeurs perdues ou en perdition dans nos pays ultra-développés.
l'objectif de Salgado n'est jamais voyeur, dérangeant comme peuvent l'être les reportages sensés nous émouvoir, mais chargé d'un profond humanisme et d'une grande beauté, comme pour nous faire comprendre la chance que nous ne réalisons même plus d'avoir tout le confort, presque sans effort !
Respect !
Arriver à la cinquantaine a des avantages et des inconvénients : on ne reconnaît plus les lettres de près, mais on reconnaît les cons de loin !

Répondre

Retourner vers « Lectures et coups de coeur »