Montalbano, je suis...

Pour Parler de vos lectures du moment, vos auteurs préférés, c'est ici!
Avatar du membre
Le cathare
Marabout Mademoiselle
Marabout Mademoiselle
Messages : 933
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00

Re: Montalbano, je suis...

Message par Le cathare » mer. 13 sept. 2017 15:15

Dernier message de la page précédente :

je devrais rencontrer le traducteur des enquêtes de Montalbano : Serge Quadruppani; d'ici trois semaines , au festival polar de Toulouse :D

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4006
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Montalbano, je suis...

Message par Guy Bonnardeaux » mer. 13 sept. 2017 16:17

Peux-tu lui transmettre toutes nos félicitations, cher Jean-Pierre, car ses traductions font vraiment le sel de ces excellents romans ? Merci :pouce:

Avatar du membre
Le cathare
Marabout Mademoiselle
Marabout Mademoiselle
Messages : 933
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00

Re: Montalbano, je suis...

Message par Le cathare » jeu. 14 sept. 2017 11:33

Guy Bonnardeaux a écrit :
mer. 13 sept. 2017 16:17
Peux-tu lui transmettre toutes nos félicitations, cher Jean-Pierre, car ses traductions font vraiment le sel de ces excellents romans ? Merci :pouce:
je manquerais pas de le faire de notre part :D

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4006
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Montalbano, je suis...

Message par Guy Bonnardeaux » jeu. 14 sept. 2017 18:56

Merci mon ami :pouce: :kiss3:

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4006
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Montalbano, je suis...

Message par Guy Bonnardeaux » dim. 24 sept. 2017 11:50

Mon libraire m'en a fourni 5 hier ... Je vais me régaler :trampoline:

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Collection
Messages : 8981
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: Montalbano, je suis...

Message par lagon requin » dim. 24 sept. 2017 19:59

Bonne lecture :kiss3: :kiss3: :shock:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4006
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Montalbano, je suis...

Message par Guy Bonnardeaux » lun. 25 sept. 2017 11:45

Merci cher Bernard. Les livres j'en ai bien besoin pour le moment quand l'occasion se présente

Avatar du membre
Le cathare
Marabout Mademoiselle
Marabout Mademoiselle
Messages : 933
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00

Re: Montalbano, je suis...

Message par Le cathare » dim. 15 oct. 2017 10:42

Le cathare a écrit :
mer. 13 sept. 2017 15:15
je devrais rencontrer le traducteur des enquêtes de Montalbano : Serge Quadruppani; d'ici trois semaines , au festival polar de Toulouse :D

malheureusement, il n’était plus là :pale: , le dimanche , lors de ma venue au salon polar de Toulouse; pour une cause personnelle , il a du partie.

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4006
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Montalbano, je suis...

Message par Guy Bonnardeaux » mer. 21 févr. 2018 15:22

J'ai finalement acquis toute la collection disponible en Pocket et il m'en reste un à lire. Michelle ayant noté mon intérêt pour cette série m'a offert les manquants. Trois n'ont pas encore été publiés en poche.

Je suis devenu un vrai fan. Il n'y a en effet aucun roman, aucune nouvelle qui me déçoive.

Je ne les ai pas lus dans l'ordre chronologique, ce qui a cependant son importance, et dès que mon voisin ami ( à qui j'ai refilé le virus Montalbano ) m'aura rendu ceux qu'il lit actuellement, je recommencerai la série depuis le début, en suivant les dates de parution originales en Italie. Et ce ne sera pas une corvée, bien au contraire.

C'est tout un univers que l'on retrouve à chaque fois avec joie, le petit monde que Camilleri situe à Vigata ( qui en fait n'existe pas ), Montelusa, Marinella, en Sicile.

Le lecteur s'attache à tous les personnages récurrents, drôles souvent, attachants toujours pour ce qui est des principaux.

L'inénarrable Catarella, préposé à l'accueil et au téléphone ( si, si.. ) du commissariat, est le champion toutes catégories pour estropier les noms propres, s'exprimer dans un langage alambiqué ( "...oh que non, dottori, il tiliphona qu'il arrivera en retard étant donné qu'il prit du retard ", cf La lune de papier, p. 14, etc... etc ... ) et qui voue un culte à vosseigneurie le Commissaire Montalbano qui lui passe bien des bêtises...

Mimi Augello, adjoint du commissaire, jamais là quand il le devrait ou en retard, coureur de jupons et finalement marié à Beba qui ne prend aucune décision par elle-même et l'appelle à tout moment pour n'importe quel petit souci avec leur fils, Salvuccio, filleul du commissaire.

L'intelligent, discret et efficace Fazio, grand amateur de "récitations" de résumés d'état-civil ...

Le Docteur Pasquano, légiste quant à lui, est toujours de mauvaise humeur et surchargé. Il ne s'adoucit que quand on lui parle sur le même ton.

Nicolo Zito est un ami personnel du commissaire et l'aide souvent par l'entremise de Retelibera, une chaîne télé locale sur laquelle il présente les journaux.

Le procureur Tommaseo est un obsédé qui ne s'anime vraiment que quand on lui soumet des détails érotico-scabreux. Il est souvent en retard sur les scènes de crimes car il conduit comme un pied et emboutit les arbres ou se retrouve au fond de fossés.

Le questeur Bonetti-Alderighi n'est pas aussi sympa que son prédécesseur et n'apprécie pas beaucoup Montalbano qui prend un malin plaisir à jouer les débiles en sa présence. Il est assisté du vice-questeur, l'onctueux Lactus ( celui avec un s ou avec un c comme dit Catarella ) qui s'entête à ne pas comprendre que Montalbano n'est pas marié et n'a pas d'enfants et s'évertue à lui demander comme va la famille, bien il l'espère, grâce en soit rendue à la madone...

Ajoutons à cela des restaurateurs, Calogero et Enzo, les bouées de sauvetage gastronomiques de Montalbano quand la bonne, Adelina, ne lui a rien préparé, lui qui a souvent du 'pétit. Montalbano est en effet un gourmet, les descriptions culinaires ajoutant une belle coloration aux romans, un peu comme chez Brunetti de Dona Leon.

Dans la vie locale, il ne faut pas négliger non plus les deux familles mafieuses dont les membres s'entretuent périodiquement et une série impressionnante de delinquants aux spécialités diverses...

Et surtout, surtout, Livia, l'amour de la vie de Montalbano mais qui vit à Bocadasse, loin de la Sicile, dans la banlieue de Gênes. Elle ne vient à Vigata que pour des séjours réduits et Montalbano lui rend la pareille quand il le peut. Le reste du temps, ils s'engueulent au téléphone, surtout quand la belle Ingrid, suédoise, rôde autour commissaire...

Tous ces personnages, le lecteur les retrouve tout au long de la série et c'est chaque fois un plaisir de se plonger dans le folklore local et la manière imagée dont tous ces gens s'expriment. Le commissaire, bougon, n'étant pas en reste...

Les livres sont aussi truffés de réflexions bien senties de l'auteur sur la mafia, les politiciens, la corruption, le fonctionnement général de la vie publique, etc...

Une bien belle oeuvre dans le genre qui vaut le détour, franchement.

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Collection
Messages : 8981
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: Montalbano, je suis...

Message par lagon requin » mer. 21 févr. 2018 18:12

J'adore aussi depuis que toi et Jean-Pierre en parlent de la bonne lecture :kiss3:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
Le cathare
Marabout Mademoiselle
Marabout Mademoiselle
Messages : 933
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00

Re: Montalbano, je suis...

Message par Le cathare » jeu. 22 févr. 2018 12:54

j'ai encore une autre chance de rencontrer Serge Quadruppani ;)

Répondre

Retourner vers « Lectures et coups de coeur »