Peter May

Pour Parler de vos lectures du moment, vos auteurs préférés, c'est ici!
Répondre
Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4016
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Peter May

Message par Guy Bonnardeaux » ven. 9 nov. 2018 11:53

L'île au rébus
Titre original : Freeze Frame - Traduction de l'anglais de Ariane Bataille Rouergue n° 27 ImageImage Je n’avais jamais lu Peter May. Un libraire m’en avait parlé mais parmi tous ces bouquins que j’achète, lis ( et relis ), je n’avais pas encore sauté le pas pour les siens.

Celui-ci se trouvait en évidence sur un présentoir et après en avoir lu le résumé et l’évocation de la Bretagne, je me suis dit que ce n’était sans doute pas mal.

Pas mal c’est très restrictif. C’est excellent, n’ayons pas peur des mots.

Un médecin tortionnaire du camp d’extermination du 3ème Reich de Majdanek ( près de Lublin en Pologne ) où il avait été gratifié du surnom de boucher, c’est tout dire, fuit depuis l’après-guerre les chasseurs de nazis, abandonnant femmes et enfants, changeant systématiquement de pays, de patronyme, de famille. On sait que des réseaux très organisés fonctionnaient pour exfiltrer tous ces salopards pour lesquels l’Amérique du sud était souvent un refuge privilégié. Celui-ci, s’est contenté de Münich jusqu’à ce que l’on retrouve sa trace en 1951, pour fuir à Agadir au Maroc avant le tremblement de terre de 1960 ( qui jouera un rôle dans l’histoire racontée ) et aboutira à l’île de Groix. C’est là que, bien des années plus tard parce qu’en général ces dégénérés fanatiques vivent vieux … suite dans les pages du livre

Franchement, ce roman est prenant, bien fait, bien écrit ( et donc bien traduit ). L’ambiance y est intimiste, un peu comme dans certains romans d’Arnaldur Indridason. C’est un peu logique sur une si petite île, peu peuplée où tout le monde se connait. Peter May s’y entend par ailleurs pour ménager ses effets, le dénouement et tout le cheminement qui y aboutit en est un bien bel exemple…

Le monstre s’appelle Fleischer dans le roman, un mot allemand qui se traduit en français par boucher…

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé et je vais lire encore Peter May que je me félicite d’avoir enfin découvert. De plus, la version poche Rouerge ( 8,80 € ) est soignée avec une impression sur papier crème très agréable, ce qui est encore un petit plus.

Et hop, encore un auteur à suivre en ce qui me concerne ( …mais Peter May a déjà une sérieuse bibliographie derrière lui ... ).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_May
http://www.groix.fr/?mode=presentation

Avatar du membre
S.S.S.
Marabout Géant
Messages : 18064
Enregistré le : ven. 10 juil. 2009 02:00
Localisation : A côté de mes pompes

Re: Peter May

Message par S.S.S. » ven. 9 nov. 2018 13:46

Effectivement, ça donne envie :D :pouce:
Pour qu'il y ait le moins de mécontents possibles il faut toujours taper sur les mêmes :clown:

Répondre

Retourner vers « Lectures et coups de coeur »