Philip Kerr

Pour Parler de vos lectures du moment, vos auteurs préférés, c'est ici!
Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4388
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » mer. 24 avr. 2019 11:53

Dernier message de la page précédente :

Je poursuis ma découverte de l'oeuvre de Philip Kerr. Ses livres me passionnent, réellement.

Parce qu'ils sont explicites quant à une période de notre histoire que la plupart d'entre nous n'ont pas connue ( je suis né en 1950 ) mais dont nous avons beaucoup entendu parler par nos parents qui eux l'ont vécue...

Je n'ai jamais oublié que mon père se cachait de la gestapo parce qu'il refusait le STO et qu'il me racontait que dans une de ses caches, il y avait une chambre ou un appartement où officiait une femme espionnant pour Londres. Il s'est toujours souvenu que ces salopards de SS sont venus un jour la chercher et l'ont traînée par les cheveux dans l'escalier. Lui est passé au travers... Quand à ma mère, elle habitait un quartier populaire, dans une cour et partageait ses jeux avec les autres enfants dont des Juifs. Elle me racontait souvent que ces malheureux avaient été dénoncés par l'un ou l'autre collabo et que la gestapo était venue les arrêter, Shimoun et les autres, qu'elle n'a plus jamais revus...

Les nazis étaient des monstres, dirigés par un dément en chef et une bande de dégénérés. Beaucoup parmi eux n'étaient que des gangsters et des assassins. Ce qu'ils ont fait est inimaginable, partout, notamment en Europe de l'Est et il est utile de continuer à dénoncer ces atrocités, surtout de nos jours où des idées dangereuses fleurissent à nouveau un peu partout... Quand on voit ces signes, svastikas et autres, cela fait froid dans le dos...

Ce qu'il y a d'intéressant chez Philip Kerr, c'est qu'il raconte ses histoires policières à la Chandler en plaçant les événements au centre de romans qui mêlent personnages et faits réels à une enquête menée tambour battant. Je l'ai écrit plus haut, lire Philip Kerr apprend beaucoup et c'est une bonne manière de s'informer pour qui ne tient pas à ouvrir un austère ( ou édulcoré parfois ) livre d'Histoire...

Je viens de terminer Prague Fatale ( Livre de poche n° 33659 ) :
ImageImage Après Bleu de Prusse, les Pièges de l'exil, l'extraordinaire Trilogie Berlinoise, lus un peu dans le désordre par rapport aux dates, Prague Fatale se termine sur une bonne nouvelle, l'assassinat de ce monstre à la puissance dix qu'était le Reichsprotector Haydrich. Un Haydrich qui supportait les "impertinences" bien tapées du policier Bernhard Gunther ( héros récurrent des livres ) parce qu'il était le meilleur flic du temps sans appartenir au parti nazi. Après avoir été à l'origine d'un nombre incalculable de morts, Haydrich s'est fait avoir par la résistance tchèque !

C'est encore une fois un grand livre, très bien écrit, intelligent et d'une construction sans faille. Kerr en profite pour dénoncer les méthodes d'interrogatoire ( enfin ce que eux nommaient interrogatoire ) de la Gestapo, ramassis de fauves et de cinglés débordant de sadisme et de cruauté...

On apprend que Haydrich admirait Agatha Christie et Hercule Poirot ! Qui l'eût cru ? Il y est fait référence à plusieurs reprises avec notamment le roman ( très bon faut-il le dire ? ) The Murder of Roger Ackroyd :
ImageImage En fait, il y a un peu de cette histoire dans le livre de Kerr. Un huis-clos, dans un château ( volé aux propriétaires juifs évidemment ) de Bohême-Moravie au départ duquel Haydrich et ses sbires se livrent à leurs complots politiques habituels et donnent libre cours à leurs décisions assassines...

On s'attache à Bernhard Gunther, esprit libre, super flic à l'ancienne mode, anti nazi et qui ne craint pas de dire aux "choux-fleurs" ( c'est ainsi que l'on surnommait les généraux SS par référence aux insignes des cols de leurs uniformes ) ce qu'il pense d'eux, de leur führer et de leurs méthodes.

Philippe Kerr me passionne, vraiment et j'ai donc commandé les livres manquants à la Fnac, ils viennent de m'être livrés.

J'y reviendrai après lecture...
Image

Avatar du membre
jean-luc
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4490
Enregistré le : sam. 24 sept. 2011 13:47

Re: Philip Kerr

Message par jean-luc » mer. 24 avr. 2019 13:45

Merci Guy pour ces passionnantes chroniques!
Encore des livres à mettre sur ma liste d'achat futur!

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4388
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » mer. 24 avr. 2019 15:26

C'est un plaisir, Jean-Luc. Franchement, ils sont à lire, tu ne le regretteras pas ( même si le fond des sujets est ce qu'il est est puisqu'ils traitent d'une époque épouvantable ), ce sont de grands romans.

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4388
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » sam. 4 mai 2019 14:00

Je poursuis mes lectures et découvertes des romans de Philip Kerr et je ne m'en lasse pas.

HOTEL ADLON - Livre de Poche 32820

Berlin,1934 pour la première partie et La Havane, 1954 sous Batista et les gangsters américains qui contrôlent l'hôtellerie et les casinos pour la seconde : excellent roman ! :pouce:

Comme de coutume, l'intrigue est bien insérée dans des faits historiques et parmi des personnages réels et cela donne un bouquin passionnant. A lire !

LA MORT, ENTRE AUTRES - Livre de Poche 32077 et UNE DOUCE FLAMME ( avec le dictateur Peron et Evita sur la couverture... ) - Livre de Poche 32433

Ils sont à lire l'un à la suite de l'autre.

Mêmes remarques positives que ci-dessus.

Le premier débute 1937 avec l'évocation ( chose qui m'a étonné ) d'un voyage de cet assassin d'Eichmann en Palestine pour passer ensuite en 1949, après l'écrasement des nazis, et traiter des organisations de fuites de tous ces tueurs vers l'Amérique du Sud ( réseaux Camaraderie et Odessa ), un "exode" dans lequel Bernie Gunther va être entraîné malgré lui pour se retrouver en Argentine sous la dictature péroniste ( thème du second bouquin ).

On apprend beaucoup par le truchement de ces romans, je l'ai déjà écrit.

Bonne lecture !

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4388
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » jeu. 9 mai 2019 12:52

Voilà un excellent roman d'espionnage : La Paix des Dupes, Livre de Poche n° 32732 ( pour la couverture, voir l'ensemble des couvertures ci-dessus ) dans lequel Philip Kerr échafaude une histoire qui, comme de coutume, mêle personnages et événements historiques réels et imagination.

Ici tout tourne autour de la conférence de Téhéran ( qui a bien eu lieu en 1943 ) qui réunissait les trois grands : Churchill, Roosevelt et Staline. Mais Kerr y ajoute ( pure fiction ) Hitler et bâtit une histoire passionnante autour de l'événement.

L'ensemble se révèle comme l'un des meilleurs bouquins de la série ( mais ils sont tous de qualité ).

Un tas de personnages interviennent. On y croise même des gens issus de La Taupe de John Le Carré. Le départ de l'histoire est l'Affaire Cicéron ( voir ma rubrique Marabout junior à ce sujet, entre autres sources :http://www.annees-marabout.com/viewtopi ... &start=120 )...

Bernie Gunther est absent de ce roman-ci.

Cette série est franchement à lire.

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Collection
Messages : 9737
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: Philip Kerr

Message par lagon requin » ven. 10 mai 2019 07:32

Merci Guy :kiss3: :kiss3: :shock:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4388
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » lun. 13 mai 2019 14:30

La suite ( voir couvertures ci-dessus )...

Les ombres de Katyn... Brrr...https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Katy%C5%84

Livre de Poche n° 34079

Philip Kerr fait ici intervenir Bernie Gunther dans l'enquête que menèrent les Allemands en 1943 ( après Stalingrad et donc sentant bien que l'Armée rouge allait les balayer ) sur cet horrible massacre de l'élite polonaise perpétrée par le NKVD de Staline dans la forêt de Katyn près de Smolensk. Les nazis ( idée de Göbbels ) espéraient ainsi pousser les Occidentaux à discréditer les Russes, ce qui ne s'est pas produit.

Katyn est une des nombreuses horreurs perpétrées par les sbires de Staline ( on cite un total de 15 à 20 millions de personnes !!! victmes du stalinisme et du soi-disant petit père des peuples... ) mais les nazis se sont focalisés sur celle-là dans un but politique. Eux aussi avaient éliminé des milliers de Polonais et ces salopards de nazis ne manquaient donc pas d'air quand on sait d'autant plus qu'ils ont quant à eux massacré des millions de juifs, tziganes, communistes, etc... Ajoutons à cela ce nombre effrayants de soldats et de civils morts ( des millions ici aussi ) par la faute de Hitler, le diable et ses complices et de Staline, le satan de l'est...

Le mérite du roman de Kerr est d'attirer l'attention sur Katyn à titre d'exemple, chose utile pour les générations qui n'ont jamais entendu parler de tout cela. Une fois encore, il bâtit un roman dans une situation historique en y mêlant des personnages réels à d'autres intervenants inventés. C'est une réussite une fois de plus.

Puissent, tous ces livres de Kerr qui sont des romans ( mais particuliers ) ouvrir les yeux à ceux qui ne voient pas à quels extrêmes peuvent parfois aboutir les dangers que représentent les idées d'extrême droite et d'extrême gauche, a fortiori dans cette époque troublée que nous connaissons...

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4388
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Philip Kerr

Message par Guy Bonnardeaux » ven. 17 mai 2019 13:10

Et voilà, j'en ai terminé cette nuit avec mon tour d'horizon de la série de romans de Philip Kerr que j'évoque ici depuis quelques temps. Les deux derniers lus :

Livre de Poche n° 34383, La Dame de Zagreb
Livre de Poche n° 33284, Vert-de-Gris

Ils ne détonnent absolument pas dans tous ces récits des vies et déboires de Bernie Gunther...

Dans La Dame de Zagreb, Göbbels qui dirigeait l'UFA ( le cinéma allemand sur lequel les nazis avaient fait main-basse ) fait une fixation sur une actrice d'origine yougoslave et donne pour mission à Bernie de la convaincre de tourner pour lui... D'où une succession d'événements, de drames... Il y a une partie du livre décrivant ce qu'il se passait à l'époque entre les oustachis croates, les tchetniks serbes, les nazis, les bolcheviks ... Effrayant ! Hallucinant ! On frémit à lire ces pages et on ne peut s'empêcher d'imaginer les horreurs qui ont suivis durant la guerre des années 90 en ex-Yougoslavie. Cauchemardesque !

Philip Kerr fait apparaître Waldheim dans ce roman ( lui aussi en uniforme... ) qui allait plus tard diriger l'ONU ( !! ) ...

Vert-de Gris est un grand roman. Résumant carrément la vie de Bernie, avec des allers et des retours, un Bernie qui, dans les années cinquante, étant interrogé à la fois par les services Américains et Français, raconte d'autres horreurs auxquelles il a été confronté à son corps défendant. Le livre se termine lorsqu'une fois de plus, Bernie sauve la vie d'Erich Mielke ( communiste important ), devenu chef de la stasi est-allemande après la guerre et que l'on retrouvera dans des romans ultérieurs chroniqués au tout début de cette rubrique.

Ce sont de grands livres. Par le biais du roman, en y mêlant comme je l'ai déjà souligné, réalité historique et faits inventés, Philip Kerr nous a donné une histoire de cette période affreuse, effroyable et cette histoire, il faut, à mon sens, la lire et y réfléchir en espérant que nous ne connaîtrons plus de pareilles ignominies...
Image

Répondre

Retourner vers « Lectures et coups de coeur »