Expressions du monde du théâtre

Pour parler de musique, de cinéma, de peinture etc. Une seule rubrique par thème, SVP...
Avatar du membre
jean-luc
Marabout Collection
Messages : 5872
Enregistré le : sam. 24 sept. 2011 13:47

Expressions du monde du théâtre

Message par jean-luc »

Une nouvelle petite rubrique pour égayer nos jours de confinement.

"Merde!"
Tout un chacun a déjà entendu cette injonction surprenante pour souhaiter bonne chance à son destinataire. Plutôt de nature injurieuse, comment ce terme s'est-il retrouvé à porter bonheur au théâtre et, en général?
Pour cela, il faut revenir sur les boulevards du XIXème siècle. Devant les théâtres, la foule se densifie et les derniers retardataires se pressent. Pour les plus aisés d'entre eux, le trajet se fait en calèche, et qui dit calèche sous-entend bien sûr cheval. Attendant leurs passagers le temps de la représentation, les cochers stationnent au plus près des entrées des théâtres, laissant à fortiori l'empreinte du passage des chevaux derrière eux. Ainsi, plus l'amas de crottin était important, plus la pièce était un succès. Clamer "merde" revenait donc à espérer que les spectateurs soient les plus nombreux possible!

L'argent n'a pas d'odeur, le succès oui!

à suivre….

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 14871
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: Expressions du monde du théâtre

Message par aristide hergé »

C'était la minute instructive du Docteur Jean-Luc ! Merci ! :pouce:
"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends" (Nelson Mandela)

Avatar du membre
Le Fantôme
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 2524
Enregistré le : mer. 23 juil. 2014 17:23

Re: Expressions du monde du théâtre

Message par Le Fantôme »

Merde alors, je la connaissais pas celle-là ! :lol!:
Et merci à Jean-Luc de s'occuper de notre instruction. :pouce: :kiss3:
Les bavards ne se taisent que par manque d'oxygène ou besoin de pisser.
Frédéric Dard

Avatar du membre
jean-luc
Marabout Collection
Messages : 5872
Enregistré le : sam. 24 sept. 2011 13:47

Re: Expressions du monde du théâtre

Message par jean-luc »

S'il est bien une couleur qui soit interdite sur scène, c'est assurément le vert!
Aucun comédien, si téméraire soit-il, ne jouerait avec cette superstition.
Cet acharnement envers une couleur donnée tient plus de la chimie que des croyances, du moins à l'origine.
Au Moyen-Âge, lorsqu'on souhaitait teindre un costume en vert, on utilisait de l'oxyde de cuivre; un choix quelque peu surprenant car très toxique et résistant mal à l'humidité. On le juge responsable de nombreuses intoxications de comédiens. La couleur est bannie pour longtemps.
L'histoire raconte que Molière serait mort sur scène en costume vert lors d'une représentation du "Malade Imaginaire", finissant de faire de cette couleur le pire ennemi des comédiens du théâtre.
Une triste destinée pour cette couleur d'autant plus que certains écrits affirment que Molière était, ce soir-là, habillé de rouge!

Bob Morane avec la complicité de la Patrouille du temps pourrait confirmer ces dires!

Avatar du membre
Le Fantôme
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 2524
Enregistré le : mer. 23 juil. 2014 17:23

Re: Expressions du monde du théâtre

Message par Le Fantôme »

Alors là il m'épate ! :shock:
Merci Jean-Luc et félicitations pour tes connaissances ! :pouce:
Les bavards ne se taisent que par manque d'oxygène ou besoin de pisser.
Frédéric Dard

Avatar du membre
Back Door Man
Marabout Géant
Messages : 18789
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Normandie Forever
Contact :

Re: Expressions du monde du théâtre

Message par Back Door Man »

Ha pour le vert j'ignorais complètement :pouce:
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con

https://www.flickr.com/photos/gildays/

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 14871
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: Expressions du monde du théâtre

Message par aristide hergé »

Back Door Man a écrit :
sam. 21 mars 2020 19:24
Ha pour le vert j'ignorais complètement :pouce:
J'avais déjà entendu parler de cette histoire, mais merci Jean-Luc de nous l'expliquer aussi bien, façon Stéphane Bern ! :pouce:
"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends" (Nelson Mandela)

Avatar du membre
jean-luc
Marabout Collection
Messages : 5872
Enregistré le : sam. 24 sept. 2011 13:47

Re: Expressions du monde du théâtre

Message par jean-luc »

Si, à l'issue d'une représentation théâtrale, vous allez voir une comédienne dans sa loge pour la féliciter, surtout ne lui offrez pas un bouquet d'œillets!

Dans les troupes composées d'acteurs permanents comme c'était le cas il y a quelque temps, un directeur choisissait de renouveler les contrats des comédiens, ou non…
La comédienne licenciée repartait avec un bouquet d'œillets en compensation du préjudice. bien triste fleurs pour l'actrice remplacée.
L'explication était que ces fleurs coûtaient moins cher que les roses, offertes à une artiste qui voyait son contrat renouvelé. On pouvait ainsi deviner le sort de chacune en voyant leurs bouquets.

Alors, ne commettez pas d'impair, préférez les roses!

Avatar du membre
Back Door Man
Marabout Géant
Messages : 18789
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Normandie Forever
Contact :

Re: Expressions du monde du théâtre

Message par Back Door Man »

D'une élégance ce procédé ! :(
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con

https://www.flickr.com/photos/gildays/

Avatar du membre
jean-luc
Marabout Collection
Messages : 5872
Enregistré le : sam. 24 sept. 2011 13:47

Re: Expressions du monde du théâtre

Message par jean-luc »

Être sous les feux de la rampe est une expression datant du XVIIème siècle.
A cette époque, on utilisait des chandelles pour éclairer les acteurs, mais celles-ci étaient disposées au fond de la scène, faisant des comédiens de simples ombres au lieu de les mettre en valeur. Elles furent alors transposées sur le devant de la scène, à l'aide d'une latte en bois, aussi appelée la rampe.
Avec le temps, cette expression s'est imposée et étendue, désignant ainsi au XXéme siècle une personne sur scène, sous la lumière, qui est au centre de l'attention. Les chandelles ont depuis été remplacées par des bougies, puis des lampes électriques et le sens s'est vu métamorphosé lui aussi aux goûts du jour.
Les feux de la rampe sont devenus aujourd'hui davantage ceux des projecteurs, qu'ils soient du cinéma, des médias ou de l'actualité.

Répondre

Retourner vers « Les Arts »