You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Pour parler de musique, de cinéma, de peinture etc. Une seule rubrique par thème, SVP...
Avatar du membre
Back Door Man
Marabout Géant
Messages : 18792
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Normandie Forever
Contact :

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par Back Door Man »

Dernier message de la page précédente :

Merci Guy pour cette nouvelle chronique qui m'a appris de nombreuses choses car, je ne sais pas pourquoi, je suis passé un peu à côté de CSN & Y :)
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con

https://www.flickr.com/photos/gildays/

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Géant
Messages : 10856
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par lagon requin »

Merci Guy ,moi j'ai presque tout les disques j'adore :kiss3: :shock:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Collection
Messages : 5478
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par Guy Bonnardeaux »

Voilà un numéro attendu de ces magazines rock anglais que j'affectionne parce qu'ils consacrent des dizaines de pages à l'histoire de ces grands que nous avons aimé et aimons toujours ...
Image Ian Anderson et Jethro Tull sont considérés, notamment en Angleterre, comme des catalyseurs de la musique dite Prog, une musique qui dépassait les 3 accords traditionnels pour explorer d'autres horizons comme l'ont fait Soft Machine, Pink Floyd, Van der Graf Generator, King Crimson, Nice, ELP ( bien que ELP au fil du temps était plus de la démonstration technique ), Barclay James Harvest, Camel, Caravan, Procol Harum, East of Eden, Yes et d'autres encore... Que de bons disques à ré-écouter encore et encore...

Jethro Tull, lorsqu'ils sont apparus au grand public en 1968 avec A Song for Jeffrey et l'album This Was que je m'étais empressé d'acheter, étaient tout à fait hors-norme, avec un son particulier, des compositions étranges ( Beggar's Farm ) et surtout, une mise en avant de la flûte traversière, pas seulement comme instrument d'appoint.

This Was était encore assez bluesy parce que c'était dans l'air du temps du British Blues Boom 2ème époque et c'est pour cela que l'album porte se titre ( qui contient une bien belle version de Serenade to A Cuckoo du multi-intrumentiste Roland Kirk ), parce que c'était l'image d'un moment, Anderson et son groupe évoluant déjà dans les faits vers autre chose.

Le single Living In The Past montrait alors ce changement suivi de l'album Stand up et son intérieur de pochette rigolo en 1969. Un mélange de rock, de folk à l'anglaise, de musique médiévale... un son très personnel et en fin de compte, une nouvelle musique.

Confirmation ensuite avec Benefit en 1970, l'immense Aqualung en 1971 ( qui contient le fameux Locomotive Breath ), et puis en 1972 l'album considéré par beaucoup comme une sorte de quintessence du prog, Thick As A Brick.

Je n'ai pas acheté A Passion Play, par contre j'ai poursuivi avec War Child ( 1976 ), Minstrel In The Gallery ( 1975, dans lequel on se rend compte que Ian Anderson n'est pas seulement un grand flutiste, un compositeur hors-norme mais aussi un grand guitariste ), Too Old To Rock'n Roll Too Young To Die ( 1976 ), Song From The Wood ( 1977 )...

Une musique qui n'a pas d'équivalent, qui fait parfois penser aux excellents Fairport Convention
( donc Peeg a fait partie du Tull, comme d'ailleurs une autre grande figure Steve Hackett ), etc...

Ensuite j'ai levé le pied parce qu'on ne peut pas tout acheter mais les albums se sont succédés avec également une série d'efforts en solitaire pour Ian.

Jethro Tull a ainsi marqué très fort notre musique et c'est à saluer...

ImageImageImageImageImageImageImage

Avatar du membre
jean-luc
Marabout Collection
Messages : 5876
Enregistré le : sam. 24 sept. 2011 13:47

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par jean-luc »

Merci Guy pour cette évocation passionnée d'un groupe qui aura marqué l'histoire de la musique pop-rock!

je ne possède qu'un album de Jethro Tull mais quel album: "Aqualung"!

Avatar du membre
cachi
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 4673
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 02:00

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par cachi »

J'ai eu l'immense bonheur de revoir Jethro Tull en 2012 (il me semble) à l'Elysée-Montmartre à Paname.
Ian Anderson était en pleine forme et son guitariste de toujours aussi. On a même fumé une Gitane au Bar tard dans la nuit.
Depuis plus rien dans mon collimateur. Personne n'est mort au moins?

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Collection
Messages : 5478
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par Guy Bonnardeaux »

jean-luc a écrit :
sam. 19 sept. 2020 14:28
Merci Guy pour cette évocation passionnée d'un groupe qui aura marqué l'histoire de la musique pop-rock!

je ne possède qu'un album de Jethro Tull mais quel album: "Aqualung"!
Oh que oui :pouce:

Avatar du membre
Hachdé
Marabout Junior
Marabout Junior
Messages : 389
Enregistré le : mer. 7 juin 2017 15:56

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par Hachdé »

cachi a écrit :
sam. 19 sept. 2020 16:14
J'ai eu l'immense bonheur de revoir Jethro Tull en 2012 (il me semble) à l'Elysée-Montmartre à Paname.
Ian Anderson était en pleine forme et son guitariste de toujours aussi. On a même fumé une Gitane au Bar tard dans la nuit.
Depuis plus rien dans mon collimateur. Personne n'est mort au moins?
oui 2012 me semble t'il, j'y étais, j'ai recherché mon billet mais je ne l'ai pas retrouvé :colere:
perso j'ai Aqualung en 33 tours (non pas en 78 tours), et Minstrel in the gallery en ... K7 :mdrbis:

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Collection
Messages : 5478
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par Guy Bonnardeaux »

Et quelle pochette cet Aqualung :pouce:

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 14881
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par aristide hergé »

jean-luc a écrit :
sam. 19 sept. 2020 14:28
Merci Guy pour cette évocation passionnée d'un groupe qui aura marqué l'histoire de la musique pop-rock!
Pas mieux ! :cheers:
Perso je me souviens particulièrement bien de "Stand Up", car à l'été 69 j'étais en séjour linguistique en Angleterre et le fils de ma logeuse le passait en boucle :pouce:
"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends" (Nelson Mandela)

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Collection
Messages : 5478
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 02:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par Guy Bonnardeaux »

Avec sa pochette intérieure où les musiciens "se lèvent" en "relief"...

On faisait de chouettes trucs à l'époque en matière de pochettes des vinyles...

C'est sur cet album-là que figure Bourrée, un superbe morceau classico-folko-jazz, difficile à définir mais très beau et que tout le monde connaissait quand le disque est sorti.

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 14881
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: You can't stop the Music playin'on ( ou petit voyage dans no

Message par aristide hergé »

Guy Bonnardeaux a écrit :
lun. 21 sept. 2020 13:25
Avec sa pochette intérieure où les musiciens "se lèvent" en "relief"...

On faisait de chouettes trucs à l'époque en matière de pochettes des vinyles...

C'est sur cet album-là que figure Bourrée, un superbe morceau classico-folko-jazz, difficile à définir mais très beau et que tout le monde connaissait quand le disque est sorti.
Tout à fait ! Il parle" beaucoup à l'Auvergnat ! ;) :pouce:
"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends" (Nelson Mandela)

Répondre

Retourner vers « Les Arts »