COLLECTION MARABOUT

Une des premières séries publiées
Avatar du membre
Bad Girl
Marabout Collection
Messages : 5473
Enregistré le : ven. 10 juil. 2009 02:00

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par Bad Girl »

Dernier message de la page précédente :

nan, reviens ! Stop !!! Mary Westmacott serait un pseudo d'Agatha Christie ?
"Comment savez-vous que je suis folle?" demanda Alice.
"Il faut croire que vous l'êtes, répondit le Chat; sinon vous ne seriez pas venue ici."

Image

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 14848
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par aristide hergé »

yan59 a écrit :parce qu'ensuite la parution devient hebdomadaire?
Sur toutes les collections (Collection Marabout, Marabout-Géant et Marabout-Junior), la mention portée dans le cartouche du bas de quatrième devient "Publication hebdomadaire", au lieu de "édition mensuelle" pour les Géant, "édition bimensuelle" pour les Collection ou les Junior (jusqu'au numéro 14) :idea:
"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends" (Nelson Mandela)

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Géant
Messages : 10836
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par lagon requin »

La romancière à succès avait aussi une face cachée, Mary Westmacott, pseudonyme sous lequel sont parus ses écrits les plus personnels : Loin de vous ce printemps, par exemple, le seul livre qui l'ait complètement satisfaite, monologue enfièvré d'une femme blessée par la vie, un roman écrit en trois jours et trois nuits dans une sorte de transe.



Voici donc la liste des romans peut-être les moins connus de la romancière :

Musique barbare (1930) (Giant's Bread)
Portrait inachevé (1934) (Unfinished Portrait)
Loin de vous ce printemps (1944) (Absent in the Spring)
L'If et la rose (1948) (The Rose and the Yew Tree)
Ainsi vont les filles (1952) (A Daughter's a Daughter)
Le Poids de l'amour (1956) (The Burden)
:shock:
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 14848
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par aristide hergé »

Merci mon Begnat ! :pouce:
"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends" (Nelson Mandela)

Avatar du membre
Bad Girl
Marabout Collection
Messages : 5473
Enregistré le : ven. 10 juil. 2009 02:00

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par Bad Girl »

écrits donc par Agatha Christie, c'est ça ? Whaou, merci Lagon ! :D
"Comment savez-vous que je suis folle?" demanda Alice.
"Il faut croire que vous l'êtes, répondit le Chat; sinon vous ne seriez pas venue ici."

Image

Avatar du membre
lagon requin
Marabout Géant
Messages : 10836
Enregistré le : dim. 12 juil. 2009 02:00

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par lagon requin »

Image
je rêve d'un train très grand où la paix voyage avec tous les enfants et que nous puissions voir les spectacles de l'amour où on nous donne de l'affection.
Erika Johana Quintero ,14 ans

Avatar du membre
Le Tigre
Marabout Mademoiselle
Marabout Mademoiselle
Messages : 502
Enregistré le : mar. 22 sept. 2009 02:00
Localisation : Wolvertem-Plage

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par Le Tigre »

une recherche rapide a donné ça

Mary Westmacott


To celebrate Agatha Christie’s Centenary, Rosalind Hick’s, Agatha Christie's only daughter, wrote an essay on the Westmacott novels. We have reproduced this in part:

As early as 1930, my mother wrote her first novel using the name “Mary Westmacott”. These novels, six in all, were a complete departure from the usual sphere of Agatha Christie “Queen of Crime”. Giant’s Bread was first published in 1930 and was to be the first of six books under this nom de plume. It is a novel about Vernon Deyre, his childhood, his family, the two women he loved and his obsession with music. My mother had some experience of the musical world having been trained as a singer and a concert pianist in Paris when she was young.

Her second Mary Westmacott book Unfinished Portrait was published in 1934. It also relied a lot on her own experiences and early life. In 1944 she published Absent in the Spring. She wrote in her autobiography: “Shortly after that, I wrote the one book that has satisfied me completely. I didn’t want to change a word and although I don’t know myself what it is really like, it was written with integrity, with sincerity, it was written as I meant to write it, and that is the proudest joy an author can have. ”I think Absent in the Spring combines many talents from Agatha Christie, the detective story writer. It is very well constructed, compulsive reading. You get a wonderfully clear picture of all the family from the thoughts of one woman alone in the desert – really quite a triumph.

In 1947 she wrote The Rose and the Yew Tree. This was a great favourite of hers and mine too. It is a haunting and beautiful story. The Mary Westmacott novels have been described as romantic novels but I don’t think that is really a fair assessment. They are not ‘love stories’ in the general sense of the term, and they certainly have no happy endings. They are, I believe, about love in some of its most powerful and destructive forms. The possessive love of a mother for her child, or a child for its mother in both Giant’s Bread and Unfinished Portrait. The battle between the widowed mother and her grown-up daughter in A Daughter’s a Daughter. A girl’s obsession with her younger sister in The Burden and the closeness of hate to love – The Burden in this story being the weight of one person’s love on someone else. Mary Westmacott never enjoyed the same critical acclaim as Agatha Christie, but the books achieved some recognition in a minor way and she was pleased when people enjoyed them – she was able to fulfil her wish to write something different
The printed page is obsolete. Information isn’t bound up anymore. It’s an entity. The only reality is virtual. If you’re not jacked in, you’re not alive.
Image

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 14848
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par aristide hergé »

La maison Steed ne reculant devant aucun sacrifice pour saisfaire son aimable clientèle, elle offre à celle-ci la traduction :

Pour célébrer le centenaire d'Agatha Christie, sa fille unique, Rosalind Hiks, a écrit un essai au sujet des romans publiés sous le nom Westmacott. En voici un extrait :
Dès 1930, ma mère écrivit son premier roman en utilisant le nom de Mary Westmacott. Ces romans, six en tout, n'ont rien à voir avec la sphère habituelle d'Agatha Christie, la "reine du crime". Giant's bread (littéralement "Le pain du géant"), publié en 1930, fut le premier des six livres sous ce nom de plume. Il s'agit d'un roman au sujet de Vernon Deyre, son enfance, sa famille, les deux femmes qu'il a aimées et son obsession à l'égard de la musique. Ma mère avait quelque expérience du monde musical, car elle avait appris le chant et le piano à Paris quand elle était jeune.
Son second livre sous le nom de Mary Westmacott, Unfinished portrait (littéralement : "le portrait inachevé") fut publié en 1934. Il s'inspirait également beaucoup de ses propres expériences et de sa jeunesse. En 1944 elle publia Absent in the spring (Loin de vous ce printemps). Dans son autobiographie, elle écrivit : " Peu de temps après, j'écrivis le seul livre qui m'ait totalement satisfaite. Je n'ai pas voulu en changer un seul mot, et bien que je ne sache pas moi-même ce que c'est réellement, c'était écrit avec honnêteté, sincérité, c'était écrit comme je voulais le faire, et c'est la plus joyeuse fierté que puisse éprouver un auteur." Je pense que" Loin de vous ce printemps" rassemble beaucoup de talents d'Agatha Christie, l'auteur de romans policiers. C'est très bien construit et d'une lecture très prenante. Il brosse un tableau merveilleusement clair d'une famille entière à partir des pensées d'une femme seule dans le désert. C'est une véritable réussite.

En 1947, elle écrivit "The rose and the yew tree". C'était un de ses grands favoris, et un des miens également. C'est une histoire belle et prenante. Les romans de Mary Westmacott ont été présentés comme romantiques, mais je ne pense pas que ce soit un qualificatif adéquat. Ce ne sont pas des histoires d'amour au sens général du terme, et elles n'ont certainement pas de fin heureuse. Je crois qu'elles parlent d'amour dans ses formes les plus puissantes et destructives. L'amour possessif d'une mère pour son enfant, ou d'un enfant pour sa mère, à la fois dans "le pain du géant" et "portrait inachevé". La bataille entre une veuve et sa fille qui a grandi dans "A daughter's daughter"(littéralement : la fille d'une fille). L'obsession d'une fille vis-à-vis de sa jeune soeur dans The burden
, et la proximité entre amour et haine - The burden dans cette histoire étant le poids de l'amour d'une personne sur une autre. Mary Westmacott n'a jamais reçu le même enthousiasme de la critique qu'Agatha Christie, mais les livres ont recueilli une certaine reconnaissance à un niveau inférieur et elle était contente qu'ils plaisent aux gens - elle était capable d'exaucer son voeu d'écrire quelque chose de différent.
"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends" (Nelson Mandela)

Avatar du membre
Le Tigre
Marabout Mademoiselle
Marabout Mademoiselle
Messages : 502
Enregistré le : mar. 22 sept. 2009 02:00
Localisation : Wolvertem-Plage

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par Le Tigre »

merci, je n'avais pas eu le temps de traduire moi-même :)
The printed page is obsolete. Information isn’t bound up anymore. It’s an entity. The only reality is virtual. If you’re not jacked in, you’re not alive.
Image

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 14848
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par aristide hergé »

Et maintenant, après cette petite révision d'anglais, voici le moment que vous attendez tous, la suite de l'aventure "Marabout-Collection" :mdrbis:

Nous sommes maintenant en 1955, et le premier titre à paraître est le numéro 139 , "Le fils de l'aigle" :

Image

Un superbe encart, comme seul Marabout savait les faire - admirez les petits diablotins en haut sur le mauvais chemin, et les gentils Marabouts en bas, qui vous indiquent la bonne route - (j'ai dû le scanner en plusieurs fois, car il mesure déplié 42 x 32 cm ! :shock: ) nous dit :

Image Image
ImageImage
Image Image
Image Image

Si vous voulez, vous pouvez reconstituer ce puzzle sympathique ! ;)
"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends" (Nelson Mandela)

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 14848
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 02:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: COLLECTION MARABOUT

Message par aristide hergé »

Voici le numéro 140 :

Image

Et notre ami Jacques nous livre une info importante :
" Jusqu'à présent, les couvertures des romans étaient dessinées par différents artistes. A partir du numéro 140 de Marabout Collection, Ascanio par Alexandre Dumas, elles seront toute dessinées par un illustrateur belge de très grand talent : Henri Lievens. Il sera engagé à plein temps, dessinera des centaines de couvertures dans les genres et les styles les plus divers, créera des maquettes, des coffrets, des publicités, etc. jusqu'en 1977"
"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends" (Nelson Mandela)

Répondre

Retourner vers « COLLECTION MARABOUT »