Femmes d'Argile et d'Osier de Robert Darvel

Pour Parler de vos lectures du moment, vos auteurs préférés, c'est ici!
Répondre
elpastor
Marabout de Ficelle
Marabout de Ficelle
Messages : 45
Enregistré le : ven. 19 juin 2015 22:26
Localisation : je vois la boucle de la Marne de ma fenêtre

Femmes d'Argile et d'Osier de Robert Darvel

Message par elpastor » mer. 23 mai 2018 08:14

Certains connaissent sans doute Robert Darvel , auteur entre autres de plusieurs aventures de Harry Dickson, et le créateur de la maison d’édition du Carnoplaste, qui présente sous forme de fascicules à l’ancienne des textes d’aventure, mystère, horrifique, série B…avec le charme de la couverture désuète. Son dernier roman, paru aux Editions Les Moutons Electriques, est original à plus d'un titre.
On doit à l’explorateur Hiram Bingham la découverte de la cité Inca de Machu Pichu, lors d’une expédition en 1911. L’homme, qui se définissait comme un explorateur plutôt qu’un archéologue, parvient à établir le plan de la région et les voies d’accès au site. Sa découverte fut retentissante à l’époque, d’autant qu’elle fut publiée par le National Geographic dès 1913. Il publia son récit en 1948 dans Lost City of The Incas, et l’histoire raconte qu’il inspira en partie Georges Lucas pour la création de Indiana Jones.
De cet épisode, Robert Darvel va en tirer ce roman, à mi chemin entre l’aventure pure et le fantastique. Partant du postulat que Bingham s’est soudainement désintéressé de sa découverte après avoir aperçu par hasard une jeune femme faite d’argile et d’osier, très peu vêtue, l’auteur le lance dans une quête éperdue, dont le seul but est de découvrir un passage entre le monde réel et un autre monde d’où sont issues ses mystérieuses créatures, et d’où cherchent à s’échapper depuis des décennies de vieux conquistadors avides de conquêtes, dont l’âme est aussi rouillée que l’armure.
Femmes d’Argile et d’Osier est un roman lent, comme l’Urubamba, rivière qui tel un monstrueux funeste, semble sommeiller tout en risquant de se réveiller à chaque instant. Un roman où la jungle se mérite sous peine de passer à côté de quelque chose, où l’on se croirait dans un film de Werner Herzog, avec un Klaus Kinski halluciné au détour d’un bosquet. Un roman où l’on sent l’odeur lourde de la terre, la moiteur du climat, le cri des oiseaux locaux, et où Popol Vuh joue Aguirre ou Fitzcarraldo. En ce sens, la citation de début est tout à fait justifiée. Puis l’histoire vire au fantastique, distillé par petites touches, avec ces égarées d’Osier qui cherchent à regagner « l’en-deça », accompagnées par une étrange équipée, formée de Bingham, d’un amputé, de poupées et d’un scaphandre ayant pris vie, jusqu’au final qui n’en est pas tout à fait un, mais est-ce l’essentiel, alors que le lecteur navigue dans le merveilleux ?

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 12477
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 01:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: Femmes d'Argile et d'Osier de Robert Darvel

Message par aristide hergé » mer. 23 mai 2018 12:55

Houlà ! C'est un résumé qui met l'eau à la bouche du potentiel lecteur (surtout quand celui-ci a découvert Machu Picchu ! ;) ) :pouce:
"Deux intellectuels assis iront moins loin qu'une brute qui marche"

Avatar du membre
Back Door Man
Marabout Géant
Messages : 16190
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 01:00
Localisation : Normandie Forever
Contact :

Re: Femmes d'Argile et d'Osier de Robert Darvel

Message par Back Door Man » mer. 23 mai 2018 14:54

Je ne connaissais pas cet auteur mais effectivement ça donne envie
Show me the way, to the next whiskey bar
Oh, don't ask why, Oh, don't ask why

---------------------------
Image http://www.flickr.com/photos/gildays/

---------------------------

Image

Avatar du membre
aristide hergé
Marabout Géant
Messages : 12477
Enregistré le : sam. 11 juil. 2009 01:00
Localisation : Cherchez l'anagramme ...

Re: Femmes d'Argile et d'Osier de Robert Darvel

Message par aristide hergé » mer. 23 mai 2018 15:55

Moi non plus, et j'ai d'abord cru que c'était encore un pseudo de Brice Tarvel ! :suspect:
Voici un lien intéressant :

http://chroniquesdunvideophage.fr/rober ... re-partie/
"Deux intellectuels assis iront moins loin qu'une brute qui marche"

Avatar du membre
yan59
Marabout Collection
Messages : 9846
Enregistré le : mer. 19 mai 2010 01:00
Localisation : un petit village du Ferrain, au nord de Lille

Re: Femmes d'Argile et d'Osier de Robert Darvel

Message par yan59 » mer. 23 mai 2018 21:19

ce n'est en effet pas un pseudo de Brice, mais c'est un grand ami à lui ! ;)
Arriver à la cinquantaine a des avantages et des inconvénients : on ne reconnaît plus les lettres de près, mais on reconnaît les cons de loin !

Avatar du membre
Guy Bonnardeaux
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 3643
Enregistré le : lun. 27 juil. 2009 01:00
Localisation : In A Yellow Submarine on its way to Strawberry Fields, I Imagine ..

Re: Femmes d'Argile et d'Osier de Robert Darvel

Message par Guy Bonnardeaux » sam. 26 mai 2018 10:27

Je ne connaissais pas non plus. la présentation de elpastor est très bien faite, bravo :pouce:

Avatar du membre
jean-luc
Marabout Sport
Marabout Sport
Messages : 3691
Enregistré le : sam. 24 sept. 2011 12:47
Localisation : 02

Re: Femmes d'Argile et d'Osier de Robert Darvel

Message par jean-luc » mer. 6 juin 2018 14:36

Merci el pastor! Un roman que je place sur ma (longue) liste d'achat!

Répondre

Retourner vers « Lectures et coups de coeur »